• 15_phototheque_4bc57d3d3f355_800
  • 15_phototheque_4bc57d62d839d_807
  • 15_phototheque_4bc57d470a308_802
  • 15_phototheque_4bc57d720ceda_809
  • 15_phototheque_4bc57d5680fbe_805
  • 15_phototheque_4bc57d42609e5_801
  • 15_phototheque_4ea0308f73475_IMG_6136
  • 15_phototheque_4bc57d3d3f355_800
  • 15_phototheque_4bc57d4c89861_803
  • 15_phototheque_4bc57d5db9c49_806
  • 15_phototheque_4bc57d6bed3bc_808
  • 15_phototheque_4bc57d7a160fa_810
  • 15_phototheque_4bc57d51d378a_804

Abbaye de Nizelles

Région:

L’abbaye de Nizelles est une ancienne abbaye cistercienne située dans un cadre bucolique et authentique aux portes de Bruxelles et à proximité immédiate des grands axes routiers. Dans le bâtiment principal adjacent au cloître, un salon de style 18ème siècle rivalise d’élégance. Une décoration réalisée dans les tons claires, un plancher de chêne, une vaste cheminée et des plafonds de stuc nous emmènent à une toute autre époque. Il s’ouvre sur une orangerie certie dans un écrin de verdure. De l’orangerie le panorama sur la propriété est exceptionnel.

Evénéments possibles :
Mariages, séminaires, présentation produits, soirées d’incentives, défilés de mode, tournage de films, très belles balades dans les bois environnants à pied, en cheval, en vélos, en quads…

 

 

Salles Repas Assis Cocktail Conférence en Théatre PDF
Orangerie 80 160 100  –
Grand salon 80 160 100  –
Cloître 60 120 90  –
Hall 0 80 0  –
Total 220 520 290  pdficon_small

 

 

Le château ne dispose pas de chambre, mais à proximité immédiate, nous avons recherché et sélectionné avec soin pour vous des lieux d’hébergement confortables.

À votre demande, nous n’hésiterons pas à vous les recommander, tant pour leur accueil, que pour leur sens du service, leur confort douillet et, bien entendu, leur cadre.

 

Historique de l’Abbaye de Nizelles :

Le choix des religieux Cisterciens de l’Abbaye de Moulins, pour créer une Abbaye refuge, sur le site de Nizelles n’est pas fortuit.

En effet, Nizelles avait déjà un caractère sacré.
Le chroniqueur écrit «  Un chevalier Isaac partit en croisade et fut fait prisonnier (suivant les historiens il s’agissait de la cinquième croisade).
Il invoquait de toutes ses forces la bienheureuse mère de Dieu pour sa libération et la vierge lui apparut et dit « tu me laisses sur un arbre au bord du chemin, exposée aux intempéries, tu me demandes de prendre soin de toi, si tu promets d’élever une chapelle en face de cet arbre, tu retourneras sain et sauf dans ton pays ».

Isaac fut libéré, retourna dans son pays et fit exécuter son vœu.
Il déplaça la vierge mise dans un vieux chêne (notre dame du vieux chêne usé) pour la remettre dans une nouvelle chapelle à Bois Seigneur Isaac plus proche de son habitation.

L’église de l’Abbaye de Nizelles fut bâtie à l’emplacement de notre dame du chêne usé.
La source, qui existe encore (source du chêne usé), se trouvait à proximité et était considérée comme miraculeuse. Le site était déjà un lieu de dévotion et de pélerinages avant 1200.

Il n’est donc pas étonnant que les religieux de Moulins aient choisi ce site calme , entouré de terres fertiles, généreux et largement drainé par des petits cours d’eau, pour leur installation. Les religieux sont aidés par le seigneur d’Ophain et l’Abbesse de Nizelles, Christine de Franquenberg.

En 1439, l’abbaye est inaugurée.

En 1441, Nizelles est séparée de l’abbaye de Moulins et Jean Eustache y est installé comme premier abbé de Nizelles. Vingt-cinq abbés s’y sont succédés jusqu’en 1782.

En 1502, l’abbaye brûle accidentellement.
En 1577, sous les guerres de religion la garnison française de Hall y boute le feu. Après 1605, sous Jean Foucart (16e abbé) un nouvel incendie accidentel survient.

Le 28 août 1693, les armées de Louis XIV pillent le monastère.
1723, Guillaume Fortamps (22e abbé) est imposé à ses religieux, il est accusé de Jansénisme et n’est pas accepté par eux, qui flamands supportent mal d’être dirigés par un wallon. L’on sait qu’à cette époque il y avait une quinzaine de religieux.
La décadence de l’Abbaye commence et va se prolonger sous l’autorité de Pierre Van Hamme (23e abbé) et Antoine Ghiselin (24e abbé) : relâchement de la discipline, négligence des études, très mauvaise administration des biens. La règle des trois fois huit (8h de sommeil, 8 h de prière, 8 h de travail) n’est plus respectée.

Ghiselin doit se retirer en 1771 et on le retrouve chez un épicier à Bruxelles qui, à sa mort, retiendra en gage son anneau abbatial et sa croix pectorale pour des dettes.

Placide Desellis (25e et dernier abbé) prend la direction le 4 septembre 1771. Dynamique et entreprenant il restaure les bâtiments et met de l’ordre dans les finances. Par contre, l’homme est ambitieux et dépense beaucoup, en particulier, pour obtenir du pape le droit de porter la mitre, qu’il obtient en 1773.

Desellis apparaît comme retord, mais son caractère est intéressant, il n’hésite pas à fabriquer de faux octrois pour obtenir des prêts.
Durant l’hiver 1772-1773, il fait planter 14 ha de bois.

Nizelles, à cette époque s’étendait sur 315 ha, 3 étangs sur 2 ha et un moulin. L’enceinte du monastère courrait sur 9 ha.

Une des qualités les plus importantes de Desellis fut son talent d’historien. C’est lui qui rédige les annales de Nizelles depuis sa fondation en 1439 jusqu’en 1782, ce qui constitue pour l’époque une œuvre de toute première valeur.

Les archives générales du royaume abondent de documents concernant l’abbaye de Nizelles, documents auxquels Desellis s’est référé.

Sous le règne de Joseph II en 1784, l’abbaye de Nizelles comme beaucoup d’autres, fut supprimée et convertie en deux fermes, ferme de haute et basse Nizelles. L’église transformée en grange fut détruite par un incendie en 1845. Les murs servirent de « carrière » et il n’en reste plus qu’une partie du chœur toujours visible.

Depuis l’après guerre, Nizelles est passée dans les mains de plusieurs particuliers. Aujourd’hui elle semble être en de bonnes mains car les rénovations ont été faites avec un goût classique, mettant en valeur les matériaux anciens et mettant en œuvre des matériaux nobles tels qu’ils existent : brique, pierre bleue, pierre blanche. Le dernier souci du propriétaire est de « rehausser » les ruines du chœur de l’église avec des matériaux identiques à l’origine afin que ces derniers vestiges perdurent, au lieu de continuer à se dégrader.

 

Situation :

15 minutes de Bruxelles
5 minutes de Waterloo
2 minutes de la sortie Ittre
à l’intersection de la E19 Mons-Paris et du ring de Waterloo

Itinéraire :

Ring Bruxelles-Waterloo ou E19 Mons-Paris
Sortie Ittre
Au T, à droite
Après 20 mètres, à droite direction Wauthier-Braine.
Après 800 mètres, prendre à droite direction Ferme de Nizelles.
Suivre le chemin, passer sous les trois ponts, compter 200 mètres et l’entrée de la propriété est sur votre gauche.

Le fléchage « Abbaye de Nizelles » est installé dès la sortie de l’autoroute durant les événements.

ADRESSE GPS:
Chemin du Sacrement 1
1440 Braine le Château

Adresse postale
1, rue de Nizelles
1421 Ophain Bois Seigneur Isaac

 

Photographe: Factory Photography   www.factoryphotography.be
Fleurs: Mel’Ange de Fleurs   www.melangedefleurs.com
Animation enfants:  www.animathieu.be
Tenue de Soirée, cocktail et cérémoniewww.danais.be
Chaussée de Bruxelles, 89
1410 Waterloo  Tél.: 02/354 54 03   info@danais.be
Décoration et accesoires de mariage et de fêtes: Creative Emotions
www.creative-emotions.be